facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog external search brokercheck brokercheck Play Pause
Vos placements vous gardent éveillé la nuit? Gérer le stress pendant la volatilité des marchés Thumbnail

Vos placements vous gardent éveillé la nuit? Gérer le stress pendant la volatilité des marchés


Pour des millions de personnes, la pandémie est une source de détresse et d’inquiétude financières. Cela est particulièrement vrai pour les investisseurs de toutes sortes. La volatilité des marchés n’a jamais été aussi élevée depuis le lundi noir, il y a plus de 30 ans; sans parler du fait qu’il s’agit du pic de volatilité le plus important lié à une éclosion de maladie de l’histoire1.

Vivre la pandémie de la COVID-19 est déjà assez stressant. Le désespoir lié à l’imprévisibilité du marché boursier n’aide certainement pas. Si vous faites partie des nombreuses personnes qui s’inquiètent de leurs placements, il existe des moyens fiables de réduire le stress et d’élaborer un plan pour l’avenir.

Prioriser votre santé mentale

Les professionnels en psychologie reconnaissent depuis longtemps les effets néfastes du stress. Il a une incidence sur le sommeil, la cognition et la santé physique globale2. En période d’incertitude financière et sociale, il est important de d’abord assurer votre bien-être mental; les niveaux élevés de stress modifient la perception humaine et accroissent la probabilité d’une prise de décision impulsive3. Pour cette raison, il est sage de changer certaines habitudes de vie pour mieux gérer le stress avant de prendre des décisions importantes en matière de placement.

Réduire le stress sans modifier vos finances

Le stress nous fait sentir comme si nous perdions le contrôle. Il est donc essentiel de prendre le contrôle de votre mode de vie, qui est indépendant de vos finances, autant que possible. Les suggestions suivantes ont démontré des effets positifs4 :

  • Mettez l’accent sur le bien-être. Cela prend beaucoup de votre temps, mais c’est efficace : faire de l’exercice régulièrement, dormir suffisamment, manger sainement et pratiquer la pleine conscience. Accordez-vous du temps pour participer à des activités récréatives qui vous rendent heureux ou pour essayer un nouveau passe-temps.
  • N’utilisez pas de mécanismes d’adaptation malsains. Ils peuvent être plus difficiles à reconnaître qu’on pourrait le croire. Ne fumez pas ou ne buvez pas plus pour faire face au stress, et méfiez-vous de la surexploitation personnelle et de la prise de risques inutiles.
  • Entretenez des liens sociaux. Le soutien social augmente la résilience au stress5. La combinaison du stress financier et des mesures de distanciation physique liées au coronavirus rend les gens plus sensibles au sentiment d’isolement. Appuyez-vous sur votre réseau de soutien et communiquez avec les autres pour éviter de vous sentir accablé par des pensées anxieuses.

Approcher les marchés volatils

Bien que toutes les mesures susmentionnées puissent vous aider à gérer votre stress, il est impossible de le faire sans que vous vous attaquiez au facteur de stress lui-même : l’inquiétude que vous avez à l’égard de vos placements.

La première étape consiste à accepter ce qui se passe sur le plan économique. La hausse optimiste des 11 dernières années a subi un repli rapide, et nous sommes maintenant dans une période d’incertitude6. Cela ne signifie pas que les investisseurs doivent vivre dans un état constant d’anxiété induite par les actions, bien qu’il puisse être difficile de ne pas le faire. Dans votre approche du marché boursier, gardez ces lignes directrices à l’esprit.

Prendre une pause

La survérification de votre portefeuille est généralement peu judicieuse, et ce, encore plus durant les replis du marché. Pour la plupart, les placements sont une position à long terme. La vérification constante de vos placements est inutile, mais c’est aussi souvent une source de stress accru. Il en va de même pour la surconsommation de nouvelles sur le marché boursier. Cela peut augmenter le risque de prendre des décisions précipitées et motivées par les émotions. Il est peut-être dans votre intérêt de vous éloigner momentanément de vos placements afin de prendre du recul.

Évaluer vos objectifs de placement

Bien que vous devriez éviter de vérifier trop souvent votre portefeuille, les périodes de volatilité sont un bon moment pour le réévaluer et vous rappeler vos objectifs à long terme. Pourquoi votre portefeuille est-il composé de ces placements précis? Tout d’abord, pourquoi investissez-vous?

Malgré le dynamisme du marché boursier, il est probable que les objectifs à long terme des investisseurs demeurent inchangés. Il est essentiel de rester conscient de ces rendements à long terme. N’oubliez pas que vos plans de placement dureront plus longtemps qu’une période de volatilité des marchés.

Prendre des décisions de placement

Si vous avez un conseiller, parlez-lui de vos préoccupations. Si vous n’avez pas de conseiller et que vous pensez qu’il serait temps d’en avoir un, c’est le moment idéal. Peu importe votre situation, le conseil le plus important est d’éviter de prendre une décision non éclairée. Il n’est pas facile d’observer patiemment vos pertes, mais notez que, comme les marchés baissiers accusent des pertes moyennes de 33 %, les marchés haussiers ont une durée beaucoup plus longue et affichent des gains moyens de 159 %7.

N’oubliez pas que, par le passé, le marché boursier s’est redressé8. Les marchés baissiers font partie intégrante des placements. Il est difficile de voir une hausse à mesure que l’anxiété se répand parmi les investisseurs. La menace de la sécurité de vos placements est une source de stress compréhensible, mais ne laissez pas un marché volatil vous causer trop de stress. Les rendements à long terme compenseront les pertes à court terme. D’ici là, concentrez-vous sur votre bien-être mental et solidifiez vos objectifs financiers.


  1. https://insight.kellogg.northwestern.edu/article/what-explains-the-unprecedented-stock-market-reaction-to-covid-19
  2. https://www.stress.org/stress-effects
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5201132/
  4. https://www.apa.org/topics/manage-stress
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2921311/
  6. https://crsreports.congress.gov/product/pdf/IN/IN11309
  7. https://www.invesco.com/us-rest/contentdetail?contentId=049233173f5c3510VgnVCM100000c2f1bf0aRCRD&audienceType=investors
  8. https://www.statista.com/chart/21144/s-p-500-recession-recovery/

Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Il ne peut être utilisé dans le but d’éviter une pénalité fiscale fédérale. Veuillez consulter un notaire, un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.